Ne trouvez vous pas que lorsque l'on écrit à l'amour, à l'ami(e), à l'enfant, le sens des mots a une profondeur, une signification tout autre. Et oui, les mots sont posés, choisis, réfléchis, on est obligé de se relire pour voir si on n'a pas oublié une virgule, un point, un mot, un baiser, une tendresse.
Ce doit être pour cela qu'un sage un jour a dit que les paroles s'envolent et les écrits restent.
C'est donc pour cela que je choisis d'écrire, pour mieux dire, poser et déposer, offrir et partager ce qui me passe par le coeur loin loin si loin de la raison parfois trop raisonnable, du mental qui souvent ment.
Et écrire c'est aussi marquer, imprégner, tracer en lettres d'amitié d'amour, à l'encre, au sang, à la sueur des preuves de tout ce que l'on est, ce que l'on ressent, si tant est qu'il y ait besoin de preuves....
La nature aussi écrit pour nous des messages d'amitié, d'amour : observez, soyez attentifs lorsque vous vous promenez regardez autour de vous et recevez les lettres de sa part  : un caillou en coeur, des signes sur la roche, l'arbre tracés par un autre, une autre, gravés par l'eau...
Belle lecture à vous ! M.C